+++++++++++ + Cantos Propaganda ++ + Structured Disasters since 2014 + ++ Cantos Propaganda + ++ Cantos Propaganda ++ +

17 avril 2015

bpNichol "Trois contes de l'ouest"

bpNichol
Trois contes de l'ouest précédé de Tête de plage
(Le Quartanier, 2015)

Disponible ou sur commande dans (toutes) les (bonnes) librairies et sur le site de l'éditeur ici.


Extraits :

TÊTE DE PLAGE


MER

LE FUGITIF

                              Pour Issac


1

La loi est
en moi
me prie d'attendre
mon heure
et la marée
est le soulèvement
quotidien
d'émotions - "qui
sont-ils? que
veulent-
ils ? quand
me trahiront-
ils ?"


2

"quelle distance
jusqu'à
la frontière ?"

le dos droit sur
la selle

les voilà
qui le traquent

les épaules courbées
une demi-
journée de route depuis
l'autre côté


3

le problème
à ce stade

te faire
face à toi-même, le soleil
à l'intérieur

de tes yeux
brûlant


4

"les verrous s'ouvrent
très
facilement"   la clé se trouve
dans l'affirmation
elle avait dit
qu'il savait


5

entrer
à l'intérieur de la frontière
c'est entrer
à l'intérieur
de la question de
vivre
pour en sortir

***


TROIS CONTES DE L'OUEST (1967-1976)


L'ULTIME ET VERITABLE HISTOIRE DE BILLY THE KID

...


1   LE KID

billy est né avec un petit popaul mais on ne l'a pas appelé paul.

billy a grandi dans un village ou dans une ville. ça n'a pas d'importance. la véritable histoire c'est que billy a grandi et pas sa queue. il lui arrivait de l'appeler pénis ou bite mais elle ne grossissait pas pour autant. en grandissant il traitait les autres de noms semblables et leurs bites et leur pénis étaient gros et lourds comme des dictionnaires mais son popaul à lui restait - un petit paul.

billy n'était pas rapide avec les mots et devint onc rapide au revolver. ils l'appelaient le kid et il devint donc plus rapide et plus méchant. ils l'appelaient le kid parce qu'il était plus jeune et plus méchant et qu'il avait une plus petite queue.

n'auraient-ils pas pu plutôt l'appeler gros billy ou bonney le sanguinaire ? se serait-il donné la peine de devenir le prince de la gâchette ? qui sait. l'ultime et véritable histoire c'est que billy devint le prince de la gâchette. c'est ça son histoire.


2   L'HISTOIRE

l'histoire dit que billy the kid était un lâche. l'ultime et véritable histoire c'est que billy est mort sinon il tirerait sûrement l'histoire dans les couilles. l'histoire se tient toujours en retrait à traiter les gens de lâches ou de ratés.

la légende dit que billy the kid était un héros qui aimait baiser. l'ultime et véritable histoire c'est que si billy était en vie il inviterait sûrement la légende à prendre un verre, se mesurerait à elle dans les toilettes, puis la trouerait comme une passoire. la légende a toujours une plus grosse queue que l'histoire et l'histoire a une plus grosse queue que billy.

la rumeur raconte que billy the kid n'est pas mort. c'est billy the kid, la rumeur. il ne va jamais nulle part, il est mort trop tôt.

...
Traduit de l'anglais (Canada) par Christophe Bernard.

***


Aussi incroyable que cela puisse paraître, c'est le premier ouvrage en français de B(arrie) P(hillip) Nichol (1944-1988. Il vécut carrément deux fois plus longtemps que Billy the kid mais comme lui, il est mort trop tôt). Le petit volume présente deux de ses meilleurs "booklets" des années 1970. Infime partie d'une oeuvre fleuve donc, mais c'est un évènement à saluer comme il se doit : Hourrah Hourrah Hourrah ! Merci Le Quartanier ! Car bpNichol, c'est un peu la tête de série n°1 de la poésie expérimentale canadienne depuis la fin des années 60. Prolixe, ultra-actif et influent bien au-delà de ses frontières, il investit tous les modes d'expressions avec la même énergie, en costume de poète, d'éditeur ou encore de scénariste (du livre pour enfants à la poésie sonore avec son groupe The four Horsemen en passant par la poésie concrète). On peut dire de lui sans déconner qu'il est le lien entre l'avant-garde et les fraggle rock... Pour tout savoir sur ce poète de premier plan (comme on dit...), on peut consulter la page d'archives qui lui est consacrée ici. Ce sera le début d'une exploration de très longue haleine... en espérant que cette importante publication ne soit qu'un début. Hop !