+++++++++++ + Cantos Propaganda ++ + Structured Disasters since 2014 + ++ Cantos Propaganda + ++ Cantos Propaganda ++ +

9 janvier 2015

Anja Utler "vouloir affluer"

Anja Utler
vouloir affluer
(Harpo&, 2014)

Disponible ou sur commande dans (toutes) les (bonnes) librairies...




Extrait :

                                                                                                    Longtemps tu portes le feu en bouche.
                                                                                                    Longtemps tu le tiens caché.
Dane Zajc

1

et: sont battus, abattus: le bois menu
tu dis: rèche - les membres déplumés, est
entassé est: comme arraché des mains
jusqu'à ce qu'effeuillées: équeutées sont toutes
dénudées: se dressent, percent dis-tu ça
casse: entre doigt et phalange
racine de la main, oui, elles coulissent l'un contre
l'autre elles frottet: les rigoles de salive - jadis -
asséchées: rejetées contre la
mâchoire tarissante et: flamboient


2

par la salive comme: précipité, ça bouillonne,
- un jet - ça frappe: de dessous
l'os hyoïde, crame tu crépites: perce, dis-tu,
comme il rougoie ainsi: chaux fluatée
- dénudé - est: atteint - le soleil - si: anguleux
si: formellement transpercé dis-tu: vois
il darde il cuit: le brasille -
nourrit - un éclat traverse: déjà
la rosée: dans les fentes les grains scintillent,
sifflant, ainsi: ils baignent - apaisent -
l'oeil


3

luire dis-tu, éclats elles: clignotent, elles
te crépitent cete: ivraie de lumière dis-tu
ainsi: jaillissent vers toi cela foule t'imbibe -


4

atteint oui il se foule - son éclat - il
s'inhume: se fendille dans le visage
dissémine: dans les pores cela brûle: ça se 
boit: à travers l'oeil la bouche - plus profond - ainsi
sont-elles rongées dès lors battues: me crépitent
étincelantes pétillent (..) sombrent à nuveau
comme: désaffectées en galerie cendreuse éteinte
ainsi: en arrière elles élancent, en silence,
elles guerroient

***


Il s'agit du premier livre de Anja Utler traduit (par Hugo Hengl) en français, poète allemande née en 1973. Même si en fait vouloir affluer n'est que la première partie d'un ensemble intitulé affluer - délier (münden - entzüngeln, Korrespondenzen, 2004), le volume donne la pleine mesure de cette poésie, sonore et mouvante, à la fois construite et fragmentée... intriguante, fuyante, belle. Bref.
On en profite pour signaler qu'on peut lire en français un poème de Anja Utler intitulé Sybille dans l'excellente revue L'usage publiée par Victoria Xardel... Sommaires passionnants (Michel Couturier, Amélia Rosselli, Keith Waldrop, Dominique Quélen, Louis Zukofsky, Norma Cole... et - en ce qui nous concerne - de nombreuses découvertes). Abonnement de rigueur. Hop !